Reportages et récit lors du WE de février

Les éclais de Bastille ont écrit des mini-reportages et même un récit lors du WE de février. Tous étaient en grande effervescence puisque chaque activité ne pouvait durer que 10 minutes. Découvrez les différents pôles du spectacle et l’histoire de Geunir sous les plumes et les photos de Kylian, Adrien, Aurélien, Lou, Péma et Alice.

Adrien et Kylian

Dans le pôle Comédiens, on s’entraine à faire des mimes. Il doivent « deviner le mime d’un comédien », nous dit Aurélien.

Une performance mimesque

Une performance mimesque

Dans le pôle déguisement, il y a un styliste, qui choisit les plus belles tenues et un mannequin, qui se fait habiller.

Julia et Justine, Pensée et Péma

Julia et Justine, Pensée et Péma

Dans le pôle décor, il faut comprendre le dessin du dessinateur. Les concepts à dessiner sont complexes, comme « un concert sur une plage en Suède ».

Ambroise

Ambroise

Lou, Péma et Alice

Interview de Maxime, au pôle Comédiens.

Qu’est-ce que vous faites ?

On fait des mimes et c’est super cool.

Qu’est-ce que vous pensez de la radio Sauss I sons ?

C’est super, c’est la meilleure radio dans laquelle j’ai travaillé, on s’amuse en travaillant

Dans quelles autres radios avez-vous travaillé ?

Aucune, mais j’ai vu la concurrence ils sont vraiment pas au niveau…

Maxime et Alice

Maxime et Alice

4

Robertha et Raphaëlle

Appoline et Adrien

Appoline et Adrien

Interview d’Appoline, au pôle Mannequinisme

Bonjour, Appoline, en quoi consiste votre métier ?

Je suis mannequin et styliste. Ça consiste à habiller des mannequins et à se faire habiller.

Est-ce que vous aimez votre métier ?

Oui, c’est très amusant.

Est-ce que vous aimez l’ambiance de la radio et pourquoi ?

J’aime beaucoup l’ambiance de la radio, c’est très chaleureux.

Robertha et Raphaëlle

Interview de Jehan au pôle Matériel

Bonjour Jehan, en quoi consiste votre pôle ?

Cela consiste à distribuer et ranger le matériel de chaque pôle.

Jehan et Arthur

Romary

Interview de Suzanne, productrice des Décors

Bonjour Suzanne, qu’est-ce que vous faites ?

J’organise et je construis les décors avec l’aide de mon groupe.

Est-ce que vous aimez votre travail ?

J’aime beaucoup mon travail, il y a toujours des choses à faire car il y a souvent des shows.

Vous ne vous ennuyez jamais ?

Non, on ne s’ennuie jamais, c’est un travail très intéressant !

Lou et Suzanne

Histoire de Aurélien, Kylian et Adrien

C’est l’histoire de  Geunir. Il est fort. Il est né dans une famille qui comptait trop d’enfants. Sa famille décida de l’abandonner parce qu’elle n’avait pas espoir de le nourrir et de le voir grandir. Une cigogne découvre le berceau de l’enfant puis l’élève comme son fils. Elle lui apprend l’art ancestral cigonial (technique de combat visant à prendre l’ennemi par surprise en sautant dans les airs). A l’âge de 12 ans, il décide de partir à la recherche de ses parents. Il découvre qui sont ses parents : ils appartient à la famille impériale et l’avaient abandonné pour ne pas diviser l’héritage. Il s’inscrit au CMS (le commando de moines shaolin). Il devient rapidement le chef de cet ordre grâce à l’art cigonial. Un jour, il est reçu par l’empereur (son père). Geunir lui révèle qu’il est son fils. L’empereur le reconnait et, pour cacher qu’il a abandonné son fils, il fait passer Guenir pour un imposteur et ordonne à ses fils de le tuer sur le champ. Guenir affronte et tue ses six frères et l’empereur. Il est ensuite poursuivi par l’armée impériale et s’enfuit dans la montagne pour s’y cacher. Là, il découvre la cigogne, mourante, qui lui demande comme dernière volonté de fonder un dojo enfin de transmettre l’art cigognial. Il construisit le dojo, eut trois fils et vécut heureux jusqu’à sa mort.

Publicités